› Société

Fonction publique : nouvelle manifestation de jeunes impayés

Les jeunes de la fonction publique réclament leur impayés.

Les jeunes professionnels de l’administration publique ont manifesté ce mercredi 27 juin 2018 devant la fonction publique pour exiger le payement de leur “prime de performance”.

Déjà plusieurs mois que des jeunes nouvellement recrutés au sein de la fonction publique manifestent pour exiger entre autres le contreseing par les ministres de la fonction publique et celui du budget, l’ordonnance de paiement de leurs primes dites de “performance”. “Nous réclamons l’apurement des arriérés du Premier trimestre 2018 et la signature des contrats de performance. Nous sommes fonctionnaires de la réforme, la troisième vague de jeunes recrutés pour rajeunir l’administration publique, depuis que nous sommes recrutés, c’est à dent de scie que nous évoluons en terme de rémunération. Aujourd’hui nous avons 6 mois de retard dans les rémunérations, nous avons une rémunération réduite de trois tiers, et nous ne savons plus vivre avec cette situation. Nous demandons à Mr Bongongo de nous garantir par un protocole d’accord cette fois-ci la pérennisation de notre prime pour le budget 2019 et qu’un barème soit fixé”, confie un des manifestants.

On estime à plus de 600 le nombre d’agents affectés dans les différents ministères. Le 23 mars 2018, ces nouveaux fonctionnaires avaient manifesté devant l’hôtel du gouvernement. Ils accusent le ministre d’État en charge du Budget, Pierre Kangudia, de bloquer leur prime depuis quatre mois. Ils ont été recrutés depuis 2013 par le gouvernement dans le cadre du projet de rajeunissement de l’administration publique.

 

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut