Politique › Actualité

Nouvelle CENI: la NSCC appelle le président Mboso à décharger les confessions religieuses de cette mission

CENI, RDC
CENI-NSCC

Jonas Tshombela, président de la Nouvelle société civile congolaise (NSCC),  propose quelques pistes de solution à l’Assemblée nationale après l’échec des discussions des confessions religieuses sur la désignation des animateurs de la commission Électorale Nationale Indépendante -CENI).

A en croire le président de NSCC, la première piste, c’est la révision de la loi portant  organisation et fonctionnement de la centrale  électorale. D’après lui, cette révision permettra de décharger les confessions religieuses de cette mission.

« Nous ne devons pas continuer à espérer le consensus des gens qui ne se font pas confiance. La déconsidération des uns et des autres  est visible », a-t-il déclaré

Et d’joute, « on peut élargir le corps électoral à toutes la société civile œuvrant dans le domaine électoral, démocratique et droit de l’homme ».

La deuxième piste,  proposé par Tshombela c’est « tabler sur le rapport de la commission paritaire » de l’Assemblée nationale. Troisième piste, « demander aux confessions religieuses, sur base de leur charte à défaut du consensus, de procéder au vote en mettant dans la balance tous les candidats ».

Au cas où cela s’avère difficile, la NSCC propose  à l’Assemblée nationale, une dernière piste, «  renvoyer les huit confessions religieuses à reprendre le travail dans les principes de la gouvernance démocratique ».



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut