Société › Actualité

Nord-Kivu : tension suite au déguerpissement forcé de plus de 90 familles à Nyiragongo

Julien Paluku

Le déguerpissement des 90 familles à Nyiragongo, a dégénéré avec un bilan humain et matériel important.

4 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants avec l’incendie de la jeep du numéro 2 de la police, tel est le bilan provisoire.

Pour stabiliser cette situation qui prend des proportions inquiétantes, le gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku a convoqué en urgence ce mardi 22 octobre une réunion de sécurité restreinte car la tension est encore vive dans cette partie nord de la ville de Goma.

Ce matin, la population a prise d’assaut les rues de Virunga et les quartiers périphériques du territoire de Nyiragongo.

Selon une  source locale, les agents de l’ordre  ont  intervenues pour disperser les manifestants en tirant des coups de feu en l’air. Ils ont aussi procédé à plusieurs interpellations.
La même source signale aussi quelques blessés.

Pour rappel, cette dégradation de l’insécurité est due au déguerpissement  de plus de 90 familles. Ce qui impacte négativement les activités socio-économique et scolaire dans la partie Nord de la ville de Goma.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut