Politique › Sécurité

Nord-Kivu : les activités socio-économiques sont paralysées ce vendredi matin à Goma

Goma, ville morte

Dans la ville de Goma, les activités sont  paralysies ce matin suite à l’appel lancé par  la société civile à la ville morte.

La société civile locale a appelé à une ville morte  dans la ville de Goma, en vue de protester contre les massacres à Beni. Boutiques, magasins et autres commerces sont fermés.

Quelques tenanciers de ces commerces sont positionnés devant leurs portes en train d’observer l’évolution de la situation. C’est le cas de Birere, du centre-ville, de l’axe « Deux lampes » et de la route Katindo. Certains  élèves qui se sont  rendus à l’école ont été renvoyés à la maison  par les chefs d’établissements scolaires.

Au nord de Goma à Buhene, vers le  Nyiragongo, quelques jeunes ont tenté de bloquer la circulation en érigeant des barricades sur la chaussée.  La police est vite intervenue et les a dispersés en usant des gaz lacrymogènes.

Pour l’instant, la police a renforcé son dispositif dans des carrefours et autres coins réputés chauds de la ville de Goma.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut