Politique › Sécurité

Nord-Kivu : 13 miliciens Mai-Mai dont une jeune fille, se sont rendus aux FARDC

Les combattants Mai-Mai

Au moins treize combattants Mai-Mai, se sont rendus mercredi 20 novembre dernier,  aux services de sécurité à Lubero au  Nord-Kivu.

D’après Richard Nyembo wa Nyembo, l’administrateur du territoire de Lubero, ces miliciens sont issus du groupe Mazembe, actif dans le Sud de son  territoire.

Il ajoute qu’ils se sont rendus avec deux armes AK 47. Ils ont été orientés (les miliciens) à Butembo pour le traitement de leurs dossiers, faute des structures de prises en charge compétentes à Lubero.

L’administrateur a appelé à la construction des centres de reddition à Lubero, pour faciliter la prise en charge des miliciens dont nombreux, d’après lui, manifeste la volonté de quitter la brousse et d’intégré l’armée loyaliste.



À LA UNE
Retour en haut