Politique › Partis politiques

NOGEC et Alliés s’oppose à l’abandon de l’enrôlement des congolais de la diaspora

La NOGEC et Alliés s’oppose à l'abandon par la CENI de d’enrôlement de congolais de l'étranger.

La plateforme a adressé une correspondance à Corneille Nangaa président de la CENI pour désapprouver son intention d’annuler le processus d’enrôlement des congolais de la diaspora

Samedi 5 mai 2018, Corneille Nangaa président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a confié au Parlement congolais que face aux difficultés techniques, la commission électorale nationale indépendante entend abandonner l’enrôlement des congolais de l’étranger afin de respecter le rendez-vous du 23 décembre 2018.

Face à cette situation, la plateforme NOGEC et Alliés, a adressé une correspondance à Corneille Nangaa pour désapprouver toute intention visant à l’annulation du processus d’enrôlement des congolais de la diaspora qui, selon le calendrier de la CENI devrait débuter au mois de juillet prochain.

Pour cette plateforme, une telle démarche, violera la loi portant organisation des élections ainsi que son annexe axée sur la répartition des sièges. «Nous tenons à vous exprimer notre désapprobation  des dernières justifications supposément techniques qui viendraient violer et la loi portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales ; et l’annexe à ladite loi portant sur la répartition des sièges», a indiqué ladite correspondance.

Ce regroupement politique estime, en outre, que cette mesure risquerait d’infecter le processus électoral en cours. «Exclure cette catégorie des congolais des prochaines élections compromettrait le processus électoral en ce sens que votre décision portant publication du calendrier des élections présidentielle, législatives, prévoit, en son point 12, l’enrôlement des congolais résidant à l’étranger», enchérit la lettre.

Selon NOGEC et Alliés, « la problématique de l’inscription des congolais de l’étranger, dits de la diaspora, sur la liste des électeurs dure depuis douze ans». La plateforme NOGEC et Alliés invite Corneille Nangaa à exclure cette option qui, renforce-t-elle, «énerverait les textes légaux et jetterait une redoutable grogne au sein de la diaspora congolaise».

Ainsi, ce regroupement politique s’attend à un dénouement de cette situation qui, faut-il le souligner, bouge déjà les communautés congolaises de l’étranger.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut