Politique › Institutions

Nikki Haley condamne les violences du 31 décembre

L’arrivée de Nikki Haley à Goma jeudi 26/10/2017 Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Dans sa déclaration faite à New-York, elle a aussi réitéré sa demande au président Joseph Kabila de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle du 23 Décembre 2018.

L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Nikki Haley a condamné, mardi 9 janvier à New-York, les violences qui ont émaillé la marche pacifique des laïcs catholiques organisée le 31 décembre dernier. Dans sa déclaration faite à New-York, elle a aussi réitéré sa demande au président Joseph Kabila de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle du 23 Décembre 2018.

«Suivre des rapports de telles brutalités et cruautés contre des civils innocents et des enfants dans le plus sacré des lieux est vraiment horrifiant », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que le président Joseph Kabila doit rendre ses forces de sécurité «responsables, afin de respecter les droits de l’homme de ses compatriotes et respecter son engagement conformément à la constitution de la RDC.»



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut