Politique › Partis politiques

Néhémie Mwilanya aux opportunistes : « seuls les membres du FCC-CACH prendront part au Gouvernement »

Néhémie Mwilanya

Majoritaire au Parlement, le Front commun pour le Congo (FCC), n’entend pas composer, au sein du Gouvernement, avec ceux qui n’adhèrent pas au programme commun signé de concert avec le Cap pour le changement (Cach).

Le professeur Néhémie Mwilanya, ancien Directeur de cabinet de Joseph Kabila, a souligné que la coalition FCC-Cach est une réalité. Ainsi, n’y a-t-il point un quelconque jeu politique congolais. En évoquant cette union de deux forces politiques au passé antagoniste.

Pour entériner ses propos, Néhémie Mwilanya a fait allusion au déroulement de l’élection des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Sur les tickets gagnants choisis et adoptés par Joseph Kabila et Félix Tshisekedi.

« Le candidat du Cach a obtenu plus de 300 voix alors que Cach ne comptent que 47 députés à l’Assemblée nationale. De même pour ceux du FCC qui sont passés avec plus de 370 voix, bien que le FCC n’ait que 339 voix », a dit le professeur Mwilanya.

S’agissant de la nomination du Premier ministre, le professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba,  Néhémie précise qu’il a été nommé non seulement conformément à la Constitution qui, bien sûr, fait mention de la majorité parlementaire, mais aussi, dans la ligne droite d’un accord politique mettant dans le même esprit Kabila-Tshisekedi. Voilà ce qui explique que le FCC/ Cach est une coalition politique.



À LA UNE
Retour en haut