Personnalités › Interviews

Mukwege apporte son soutien à la marche du 25 février: « Marchons pour dire non au système d’oppression »

Pour le médecin de Panzi, la mise à l’écart de Joseph Kabila devra permettre la tenue des élections transparentes. Précisons que la marche de ce 25 février a été interdite à Kinshasa par les autorités urbaines.

Dans une déclaration ce samedi 24 février 2018, le Dr Denis Mukwege invite les Congolais à marcher ce dimanche 25 février 2018, conformément à l’appel du Comité Laïc de Coordination (CLC).

« Aujourd’hui plus que jamais nous devons être unis et déterminés à arracher notre liberté, car la liberté ne se donne pas, elle s’arrache. Ainsi nous lançons un appel solennel à tout citoyen congolais épris de paix et de liberté de se joindre à la marche pacifique organisée par le Comité Laïc de Coordination ce dimanche 25 février 2018 pour réclamer le départ du système d’oppression, de prédation et l’instauration d’une transition sans Kabila », a-t-il dit.

Pour le médecin de Panzi, la mise à l’écart de Joseph Kabila devra permettre la tenue des élections transparentes.

« Ceci nous permettra rapidement l’organisation des élections libres, crédibles et transparentes et le retour à l’ordre constitutionnel », a-t-il ajouté.

Initiée par le CLC, appuyée par les évêques de la CENCO et soutenue par l’opposition, la marche de ce 25 février a été interdite à Kinshasa par les autorités urbaines.
Partages0



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut