Société › Actualité

Le mouvement citoyen ECCHA recherche deux de ses membres

Trafic sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Beni Bilenge et Idra Kiaka aurait été embarqués de force dans un véhicule, avec  à son bord, des personnes en tenue de la Police nationale congolaise au quartier Kindele.

Le mouvement Engagement citoyen pour le changement (ECCHA) recherche deux de ses membres qui auraient disparu mercredi 15 novembre. Beni Bilenge et Idra Kiaka ont été embarqués de force dans un véhicule, avec  à son bord, des personnes en tenue de la Police nationale congolaise au quartier Kindele  dans la commune de Mont Ngafula alors qu’ils attendaient un transport dans un arrêt de bus, indique ECCHA.

Ben José Luendo, coordonnateur principal d’ECCHA affirme qu’il n’a pas des nouvelles de ces activistes. Il demande aux mouvements et activistes des droits de l’homme de s’impliquer pour leur libération.

Le patron de la police ville de Kinshasa  affirme de son côté qu’aucun de ses hommes n’a ni arrêté  ni emmené de force un activiste d’un quelconque mouvement citoyen.

Le général Sylvano Kasongo parle même de fausses allégations d’ECCHA pour «justifier l’échec de leur mot d’ordre» à manifester contre la publication du calendrier électoral.

«La police que moi je commande ne connait pas ce dossier-là. Si on arrête quelqu’un, pourquoi allons-nous cacher cette information. C’est dans notre droit que d’interpeller les personnes qui troublent l’ordre public», explique le général Kasongo.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut