Politique › Actualité

La motion de censure contre Tshibala enregistre une vingtaine de signatures

Cette motion porte sur le déficit de réponse du gouvernement Tshibala à la précarité des conditions sociales de la population congolaise.

Une motion de censure contre Bruno Tshibala a déjà recueilli une vingtaine de signatures. Initiée par le député UNC Mbindule Mitono Crispin, cette motion porte sur le déficit de réponse du gouvernement Tshibala à la précarité des conditions sociales de la population congolaise.

Investi en mai dernier, le Premier ministre est également visé depuis le 6 octobre par une plainte pour haute trahison déposée auprès du procureur général de la République par la Synergie des syndicats des enseignants de la République démocratique du Congo. Cette plateforme qui regroupe notamment le Syndicat des écoles conventionnées catholiques, la Centrale congolaise du travail (CTT) et la Force agissante reproche au Premier ministre le fait de ne pas respecter les engagements constitutionnels sur la gratuité de l’enseignement, « l’engagement de résorber tous les enseignants non payés (NP), conformément au Plan Intérimaire de l’Education « PIE » dans la période 2010-2016, l’engagement de calculer les salaires sur base du taux moyen de 1425 FC le dollar américain tel que fixé dans la loi des Finances 2017, la signature d’un protocole d’Accord en date du 2 septembre 2017 octroyant 30.000 FC à chaque enseignant NP contre 145.000 existants ».



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut