Sport › Football

Moise Katumbi Chapwe, l’ambitieux président du TPM

Moise Katumbi

Il est depuis 1997, le président du club congolais de Tout Puissant Mazembe FC. Très passionné de football, l’ancien gouverneur du Katanga travaille sans cesse pour la modernisation de son club déjà sacré cinq fois champion d’Afrique.

La date du 14 décembre 2010 restera à jamais gravée dans la tête de Moise Katumbi, 55 ans. Ce jour-là, le TPM en se qualifiant pour la finale de la Coupe du monde des clubs en battant 2-0 les Brésiliens de l’Internacional Porto Alegre,  est devenu le premier club africain à atteindre ce niveau de compétition. Qu’importe si en finale, les Corbeaux ont concédé une défaite 0-3 devant l’Inter Milan de Samuel Eto’o, ils ont conquis le monde, lors de mondial des clubs disputé à Abu Dhabi.

Pour atteindre un tel niveau de performance, il a fallu la générosité d’un homme : Moise Katumbi. 365 jours par an, il travaille en permanence pour la promotion de son club. Pour les 80 ans du TPM, célébré le 27 novembre 2019, il a invité tout le gratin du football africain et mondial (Infantino, Ahmad, Samuel Eto’o etc.) à Lubumbashi. L’homme d’affaire prospère a profité de la présente de cette crème du football pour poser la première pierre du futur stade du TPM qui aura une capacité de 50 000 places assises. Le 9 février dernier, Moise Katumbi qui rêve toujours grand pour son club à rencontrer à Madrid, le président du Real, afin de négocier un éventuel partenariat.

Malgré le  fait  que championnat congolais de football soit à l’arrêt en ce moment, à cause de la pandémie du Coronavirus,  Moise Katumbi, en semaine, coordonne avec les autres dirigeants toutes les activités sportives et la gestion administrative de son club. Sa connaissance du football et sa passion pour fédérer un groupe font qu’il est l’indiscutable chef d’orchestre. Toujours soucieux de vouloir faire évoluer son club, l’homme politique reste sans cesse à l’écoute de chacun des membres et sait prendre la décision qui s’impose. A l’instar des choix de recrutement d’entraineurs et la vendre des joueurs. La star formé au club, Trèsor Mbutu,  (record de but, 168) en est la parfaite illustration. Le meneur de jeu est parti en Angola (Kabuscorp) en 2014, via un transfert de 1.500.000 dollars.

Mieux, sous son règne, l’équipe a recruté des joueurs du Zimbabwe, de Tanzanie, de la Côte d’ivoire, du Cameroun, du Ghana et de Zambie, et a retenu les joueurs locaux en payant les salaires les plus élevés pour les joueurs en Afrique.  Katumbi a investi 35 millions de dollars dans la construction de l’équipe et d’un stade achevé en 2011 (la Kenya qui est couvert et peut contenir 18 000 spectateurs assis). En 2019, il a été élu par la Caf meilleur président de club sur le continent.

C’est que depuis 2012, il  a donné une nouvelle impulsion à son équipe en créant un grand centre de formation, qui est une œuvre sociale destinée à engager et à former des jeunes Congolais dans la province du Katanga. Depuis 2015, 2 000 jeunes ont déjà été inscrits à l’académie. Une réussite qui lui vaut une reconnaissance de ces paires. En 2012,  Katumbi a été élu à la commission stratégique de la FIFA. En 2013, il a été élu au comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations, qu’il présidera jusqu’en 2017. Il siège également au comité de marketing de la Confédération africaine de football (CAF) depuis 2009.  Jusqu’où s’arrêtera-t-il ?

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut