Politique › Partis politiques

Le MLC annonce la constitution d’un comité de crise pour élaborer un agenda d’actions

le MLC remonté après l'exclusion de son candidat prépare la riposte.

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) et ses alliés s’engagent à évaluer  dans un bref délai l’ensemble du processus électoral et de communiquer sur la décision de poursuite ou non de leur participation du processus en cours

Dans une déclaration politique faite ce mardi 4 septembre, le parti de Bemba a dénoncé « l’instrumentalisation de la Cour Constitutionnelle qui prend des arrêts par commande politique » et « l’inféodation de la CENI ». Le MLC annonce la mise sur pied d’un comité de crise en collaboration avec les autres formations pour élaborer un agenda « des actions citoyennes ». Pour rappel, la candidature de Jean-Pierre Bemba à la présidentielle n’a pas été validée, lundi 3 septembre 2018, par la Cour Constitutionnelle. Les juges ont donné raison à la CENI. Celle-ci avait rejeté la candidature du sénateur en raison de sa « condamnation par la Cour pénale internationale », en mars 2018, dans une affaire annexe de subornation de témoins.

Des arrêts sur commande politique

Le Mouvement de Libération du Congo remet en cause la neutralité de la Cour constitutionnelle après l’invalidation lundi de la candidature de Jean-Pierre Bemba. «Le MLC constate que l’instrumentalisation du pouvoir judiciaire en général et de la cour constitutionnelle en particulier qui rend des arrêts sur commande politique qui dénaturent le système légal mettant ainsi en danger la suite du processus électoral », dit-il dans une déclaration ce mardi soutenant les propos de Bemba qui a affirmé que la CENI et la Cour constitutionnelle sont “sous ordre du pouvoir”. Pour le MLC, toutes les institutions politiques et administratives du pays ont perdu leur neutralité. «L’armée, la police, les services de sécurité, les autorités politico-administratives sont embarquées dans la dynamique d’un parti-Etat au service d’un homme et ses acolytes », ajoute le parti dans sa déclaration. Le MLC annonce la mise sur pied d’un comité de crise en collaboration avec les autres formations pour élaborer un agenda « des actions citoyennes ».

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut