Eco et Business › Agro-industrie

Le ministre du commerce extérieur suspend l’importation des sucres bruns dans la partie Ouest du pays

Jean Lucien Busa, ministre du Plan le 23/03/2017 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Cette mesure vise aussi à « assainir et éradiquer l’entrée massive et frauduleuse des sucres bruns qui s’opère dans les postes frontaliers » de la partie ouest de la RDC, affirme le ministre Jean-Lucien Bussa.

Le ministre d’Etat en charge du Commerce extérieur a suspendu pour une durée de six mois, l’importation des sucres bruns dans la partie Ouest du pays du territoire national. La décision est contenue dans un arrêté signé ce lundi 5 mars. Il indique néanmoins que toute importation en cours, initiée avant la signature de cet arrêté ministériel, peut bénéficier d’une dérogation accordée par lui.
Jean-Lucien Bussa affirme que cette décision est prise pour protéger l’industrie locale, contre « une augmentation imprévue des importations qui lui porte un préjudice grave ».

Cette mesure vise aussi à « assainir et éradiquer l’entrée massive et frauduleuse des sucres bruns qui s’opère dans les postes frontaliers » de la partie ouest de la RDC, ajoute-il.

Jean-Lucien Bussa  a aussi signé un arrêté qui porte restriction d’importation des sacs, sachets, films et autres emballages en plastique en RDC. Désormais, l’importation de ces produits est subordonnée à l’obtention d’une autorisation délivrée par le ministre du Commerce extérieur.

Des suspensions prolongées

Jean Lucien Bussa renouvelle l’interdiction d’importation des certains produits vivriers et manufacturés comme le ciment gris, les barres de fer, la bière et les boissons gazeuses.

Pour le ministre d’Etat, cette mesure est une mise en œuvre de la politique du gouvernement qui vise à rendre efficace et dynamique le secteur productif.

« Nous avons du potentiel, nous avons des industries dans ces branches  d’activités, et elles ont la capacité de pouvoir couvrir la demande nationale. Les industries du secteur du ciment  et du sucre ont la capacité de couvrir les besoins de la partie ouest de la RDC. Nous avons donc dans le pays les capacités productives qui peuvent nous permettre de faire face à la demande nationale », affirme M. Bussa.

Ainsi, il lance un appel aux opérateurs économiques afin d’investir dans différents secteurs en vue de répondre favorablement à la demande nationale. Car, affirme-t-il, le pays a la capacité de répondre aux besoins  nationaux.

« Mais en même temps, la partie Est du pays où nous n’avons pas encore des cimenteries, des sucrières, les opérateurs économiques, au regard de la demande solvable, disponible exprimée en millions des consommateurs, les industriels trouvent là un marché potentiel qu’ils doivent capter. Appel est fait aux opérateurs économiques privés pour investir dans le secteur », lance le ministre du Commerce extérieur.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut