Eco et Business › Agro-industrie

Mines: le parquet suisse ouvre une enquête pénale contre Glencore pour soupçon de corruption en RDC

La justice suisse a ouvert une enquête pénale contre le géant helvétique du négoce des matières premières Glencore pour des soupçons de corruption en RDC, a annoncé vendredi le groupe suisse.

Le Ministère public de la Confédération (MPC, parquet fédéral) en a informé Glencore vendredi, a indiqué le groupe dans un communiqué publié en soirée. L’enquête porte sur des manquements de Glencore, qui n’aurait pas pris les mesures organisationnelles pour empêcher des cas de probable corruption dans cet Etat africain. Glencore a assuré qu’il collaborerait avec le MPC durant la procédure.

Le major minier suisse qui opère dans le secteur minier en Afrique est une fois de plus visé par des soupçons de corruption en République Démocratique du Congo. Introduite dans ce pays sous la conduite de Dan Getler, le tout puissant patron de Ventora et d’Africa Horizons Investments Limited, par le truchement de feu Augustin Katumba Mwanke, conseiller spécial du président Joseph Kabila, Glencore est sous le coup d’une enquête pénale ouverte par le parquet de la Confédération helvétique.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut