Politique › Sécurité

Un militaire condamné à mort après avoir tué cinq civils à Mbau

le soldat tueur a été condamné

Le tribunal militaire garnison de Beni-Butembo (Nord-Kivu) a condamné le lundi 28 mai 2018, à la peine capitale. Le militaire qui a tué par balle, samedi dernier, cinq personnes d’une même famille dans la localité de Mbau, en territoire de Beni.

C’est dans la ville de Butembo, où l’incriminé a été arrêté, que le tribunal a rendu son jugement au cours d’une audience foraine. Reconnu coupable de meurtre, le militaire est renvoyé de l’armée et sommé de payer une amende de 300 millions de francs congolais à la famille des victimes. La société civile locale de Mbau a salué le verdict mais présente des inquiétudes quant au payement des dommages et intérêts à la famille des infortunés. «Nous félicitons la justice pour le travail qu’elle vient de faire en condamnant ce militaire qui a tiré sur les civils, mais notre inquiétude se présente au niveau des dommages et intérêts que ce dernier est appelé à payer en faveur des parties civiles. Au niveau de la société civile, nous aurions voulu que ça soit le gouvernement congolais qui prenne en charge les familles des victimes au détriment du militaire condamné connaissant ce que touche comme salaire un militaire dans notre pays», a déclaré Omar Kalisya, président de la société civile de Mbau.
Selon le porte-parole de l’opération Sokola 1, le capitaine Mak Hazukay, comme dans tout cas d’indiscipline au sein de l’armée est sanctionné conformément à la loi. «Ceux qui disent que ce sont les militaires FARDC qui sont devenus maintenant le premier ennemi de la population civile, nous les qualifions des détracteurs. Ils cherchent des cas isolés pour salir l’armée. Des cas isolés d’indiscipline comme ça nous avons toujours pris soin de les sanctionner, voilà que le premier sergent Damasene vient d’être condamné, ça doit servir d’exemple à tout le monde», a déclaré l’officier. A Tshikapa (Kasaï), le tribunal militaire a condamné également à la peine de mort la semaine dernière un caporal de l’armée pour avoir tué par balle, deux de ses compagnons d’armes.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut