Politique › Sécurité

Meurtre d’un homme par balle à Lubumbashi : la police a tiré plusieurs coups de feu pour disperser les manifestants

PNC

La population du quartier Upemba, dans la commune de la Katuba à Lubumbashi en colère contre le meurtre par balle d’un homme par des inconnus.

Ils ont, dans la foulée, brûlé un véhicule d’une entreprise locale transportant des travailleurs. Ils ont barricadé pendant près d’une heure l’avenue Upemba en signe de protestation. La police a tiré plusieurs coups de feu pour disperser les manifestants.

Dans la même contrée, plusieurs ménages ont été visités par des bandits la nuit de mardi. Plusieurs biens ont emportés, selon les habitants du quartier Upemba situé non loin de l’arrêt Matshipisha.

L’insécurité reprend à Lubumbashi au moment où plusieurs mesures ont été prises par l’hôtel de ville quant à la circulation des véhicules. La réglementation de la mairie prévoit qu’aucun véhicule ne puisse circuler au-delà de 22 heures en-dehors de ceux des services de sécurité, en vue de traquer ceux qui insécurisent la population.

Cette tension sévit également après quelques jours des troubles causés par les miliciens Bakata Katanga de Gédéon Kyungu qui s’est volatilisé dans la nature. Les affrontements entre ces miliciens la semaine dernière et les forces de l’ordre et de sécurité ont fait au moins 32 morts, d’après la société civile. Au cours du Conseil national de sécurité lundi dernier, Félix Tshisekedi a ordonné l’arrestation immédiate de Gédéon Kyungu.

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut