› Politique

Les mesures de décrispation sont la condition pour crédibiliser la présidentielle

moussa faki mahamat ministre affaires etrangeres tchadien pressident commission union africaine

Le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, est revenu sur les conditions à remplir pour avoir des élections crédibles.

A deux jours de la fin de l’opération de dépôt des candidatures pour les législatives nationales et la présidentielle de décembre, Moussa Faki souligne la nécessité pour les dirigeants congolais d’assurer « le respect scrupuleux des droits et libertés de tous les Congolais, tels que garantis par la Constitution et les instruments africains et internationaux pertinents, ainsi que de mettre en œuvre des mesures de décrispation appropriées pour créer un environnement propice à une compétition électorale équitable ». « Le Président de la Commission souligne que la réunion de ces conditions garantira la crédibilité du processus électoral, en même temps qu’elle contribuera à la préservation des acquis importants enregistrés ces dernières années et à la stabilité future de la République démocratique du Congo », a-t-il dit dans un communiqué publié ce lundi 6 août 2018. L’Union africaine, ajoute-t-il, ne ménagera aucun effort pour aider à la mobilisation de l’appui technique et logistique nécessaire en vue de l’organisation réussie des scrutins prévus en décembre 2018.

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut