Société › Actualité

Mende et Kazembe parmi les 13 bourreaux de la liberté de la presse (JED)

L’ONG JED dénonce la restriction de l’espace médiatique par les autorités, citant le ministre de la Communication et des Médias Lambert Mende et l’ancien gouverneur du Haut-Katanga Kazembe Jean-Claude.

Journaliste En Danger (JED) dresse un tableau sombre de la liberté de la Presse en République démocratique du Congo. L’ONG dénonce notamment la restriction de l’espace médiatique par les autorités, citant le ministre de la Communication et des Médias Lambert Mende et l’ancien gouverneur du Haut-Katanga Kazembe Jean-Claude parmi les 13 bourreaux de la liberté de la presse.

Journaliste en danger (JED) déplore 121 cas d’attaques contre les médias dont près de la moitié sont constitués des violences physiques contre les journalistes. Il déplore un bilan à la hausse par rapport à l’année dernière, soit 87 cas recensés en 2016.

Pour JED, la montée en force des cas d’attaques et des violences enregistrée cette année, de même que l’impunité dont jouissent des personnes identifiables qui s’en prennent aux journalistes et aux médias, font partie d’un système de répression mis en place par les autorités congolaises. D’après l’ONG, l’objectif poursuivi est d’empêcher les journalistes nationaux et internationaux d’être des témoins gênants de la dérive autoritaire qui s’installe petit à petit dans le pays.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut