› Société

Mbuba : Les brûlées transférées de Kisantu à 7 hôpitaux de Kinshasa

Accident de la circulation à Mbuba.

Officiellement, une trentaine de personnes sont mortes et une centaine d’autres brûlées gravement suite à l’explosion d’un camion-citerne après sa collision avec un camion-remorque à Mbuba, dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 octobre 2018, entre 5h et 6h du matin.

Les blessés transférés à Kinshasa ont été admis dans les structures hospitalières suivantes : Clinique Ngaliema, Cliniques Universitaires de Kinshasa, Hôpital général provincial de référence de Kinshasa (ex- Mama Yemo), hôpital de l’Amitié Sino-Congolaise, Hôpital de Monkole, Hôpital du Cinquantenaire et Hôpital Militaire du Camp Kokolo. Les ambulances mobilisées ont effectué 3 rotations dont la dernière a eu lieu le dimanche 7 octobre 2018 à 6h30′ du matin, a rapporté le ministère de la Santé. « Il y a eu un accident sur la route Nationale N°1. Deux véhicules sont entrés en collision. La remorque partait à Matadi et le camion-citerne allait à Kinshasa. Le carburant a coulé. Malheureusement, la population est allée se servir ne sachant pas que c’était dangereux. D’après les témoignages, après la collision les deux chauffeurs étaient descendus et discutaient. Pendant la discussion, le camion qui allait à Matadi n’avait pas arrêté le moteur. Certainement, le feu est parti de là. Malheureusement, il y avait déjà certaines personnes qui étaient là pour recueillir le carburant », a expliqué le gouverneur intérimaire du Kongo Central, Atou Matubuana Nkuluki.

Le soir de l’accident un lot de médicaments était déjà arrivé à Kisantu. « Nous avons emmené beaucoup de médicaments. Notre division provinciale de la santé est composée des médecins outillés. Ils  ont fait la liste des médicaments nécessaires par rapport à ces genres de catastrophe. Ces produits vont constituer une grande réserve pour les malades qui vont rester ici. La plupart de malades seront emmenés vers Kinshasa », a dit le gouverneur. Il a également ajouté que les personnes mortes sur place ont été enterrées dignement. « Les 20 corps calcinés ont d’abord été conduits à la morgue de Kasangulu et ont ensuite été enterrés chacun dans une fosse. Ils ont été enterrés dignement ».

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut