International › APA

Mauritanie : vers une enquête sur la gestion de l’ancien président Ould Abdel Aziz

Le vice-président de l’Assemblée Nationale mauritanienne, Hamadi Ould Meimou, a annoncé la création d’une commission parlementaire chargée d’enquêter sur la gestion de l’Etat par l’ancien président, Mohamed Ould Abdel Aziz (2009 – 2019).L’annonce a été faite, lors d’une séance plénière de l’Assemblée, la nuit dernière à Nouakchott. A la fin des travaux de ladite commission, celle-ci présentera son rapport devant le parlement qui, en cas de faits avérés, lancera la procédure de formation d’une haute cours de justice.

Cette dernière est la seule habilitée à poursuivre les présidents de la République s’ils sont accusés de haute trahison.

Les dossiers concernés par cette enquête comprennent notamment la société chinoise de pêche Poly Hong Dong, accusée de pillage de ressources halieutiques nationales, la vente des biens fonciers de l’Etat à Nouakchott et la gestion de la fondation SNIM, une caisse caritative financée par la Société nationale industrielle et minière qui exploite les minerais de fer en Mauritanie.

Ils englobent aussi le « Fonds national des revenus pétroliers » qui contient les entrées provenant du puits pétrolier Chinguitt, dont la production avait commencé en 2005, ainsi que le marché d’éclairage solaire public, le quai des containers du port de Nouakchott et la liquidation de la Société nationale d’import-export.



À LA UNE
Retour en haut