Politique › Partis politiques

Matungulu pour un front commun de l’opposition

Freddy Matungulu

Investi le mardi 31 juillet candidat à la présidentielle de décembre prochain, Freddy Matungulu, président de Congo Na Biso a affirmé sa volonté de se retirer, si nécessaire.

L’ancien fonctionnaire du Fond Monétaire International (FMI) s’est dit conscient que seule une union de l’opposition autour d’une candidature commune et consensuelle pourra amener à l’alternance tant espéré et réclamée par la population congolaise. “Je ne peux donc pas me permettre de vous décevoir en abandonnant le projet à cette phase ultime de sa mise en œuvre. Cependant à l’heure actuelle, tout leader qui prône l’alternance politique Congo admet l’impératif pour l’opposition de se présenter aux élections en ordre organisé, spécialement en ce qui concerne l’élection présidentielle. Freddy Matungulu souscrit totalement à cette vision de l’union sacrée de l’opposition face au camps Kabila”, a-t-il dit. Freddy Matungulu a souligné que l’aspiration à la magistrature suprême en RDC ne doit avoir comme finalité que le lancement du processus de relèvement du social pour le bien du peuple congolais. Aussi, a-t-il soutenu, il est impérial de placer à ce poste un homme d’expérience avérée.

“Les grandes décisions en matière de gestion de l’État reviennent toujours à l’homme politique, pas aux experts. Pour que le pays avance, il faut donc que le Premier Magistrat, qui arbitre et tranche en dernier ressort, soit patriote bien formé, et d’expérience avérée (…) En clair pour moi, la quête pour la Magistrature suprême a une finalité simple: faire enclencher en RDC un processus d’amélioration constante et pérenne du social des Congolais. Un domaine dans lequel j’ai des idées et une expérience professionnelle établie”, a-t-il ajouté.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut