Société › Actualité

Massacres à Beni : la société civile appelle à boycotter le paiement des taxes et impôts jusqu’au retour de la paix

Le massacre à Beni

Après des journées ville morte, la Société Civile  du Nord-Kivu décrète la désobéissance fiscale. Elle appelle à boycotter le paiement des taxes et impôts jusqu’au retour de la paix dans cette partie du pays.

Une décision prise à l’issue d’une réunion d’évaluation de deux journées ville morte de vendredi 26 et samedi 27 juillet pour s’opposer aux tueries devenues récurrentes et qui ont refait surface au courant de la semaine.

Selon le compte rendu de cette réunion d’évaluation du dimanche 28 juillet, les deux journées ont été une réussite. Les forces vives appellent tous les habitants et assujettis à s’interdire de payer les taxes et impôts jusqu’au retour de la paix dans la région.



À LA UNE
Retour en haut