Politique › Actualité

Marche Lamuka : Bemba a été obligé par la police de monter à bord de sa jeep avec son épouse. Ils ont été escortés jusqu’à leur domicile

Marche de LAMUKA

Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement de libération du Congo (MLC), qui était à la tête de cette marrée humaine venue du district de la Tshangu, dans l’est de la ville de Kinshasa, a été obligé par la police de monter à bord de sa jeep blanche avec son épouse.

La police nationale congolaise a fait usage de plusieurs gaz lacrymogènes, ce lundi 13 juillet 2020, pour stopper la progression de milliers de manifestants de la coalition Lamuka au niveau du pont Matete.

Ils ont été escortés jusqu’à leur domicile situé dans la commune de la Gombe en prenant la route des Poids lourds.

Quelques militants qui continuent à résister au niveau du pont Matete ont fini par être dispersés. La police a érigé une barrière au niveau de l’échangeur de Limete pour dissuader les manifestants.

La marche de la coalition Lamuka de ce lundi 13 juillet était pour dire non aux projets de lois de Minaku et Sakata et à la désignation de Ronsard Malonda comme président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut