Politique › Actualité

Marche du 31 Déc : la Belgique condamne les violences

Didier Reynders promet par ailleurs d’évoquer la situation de la République Démocratique du Congo avec ses collègues lors du prochain Conseil de l’Union européenne.

Mercredi 03 janvier, le chef de la diplomatie belge, Didier Reynders a condamné la répression violente de la manifestation organisée dimanche 31 décembre dernier par les laïcs catholiques. Il a également condamné la violation des lieux de culte par l’armée et la police dans certaines paroisses de la capitale Kinshasa.

Tout en exprimant sa « solidarité » envers le peuple congolais, le ministre belge des affaires étrangères appelle, dans un communiqué mercredi à « libérer les prisonniers et à une enquête indépendante » sur ces récents événements.

“Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères Didier Reynders condamne fermement le recours à la violence par les forces de sécurité congolaises et l’interruption de services religieux ainsi que les mesures prises pour empêcher des manifestations pacifiques et bloquer des médias et les réseaux sociaux. Il appelle à libérer les prisonniers et à une enquête indépendante sur ces récents événements. Le Ministre présente ses condoléances aux familles des victimes et exprime sa solidarité avec la population congolaise”

Le communiqué du ministère belge des affaires étrangères rappelle également que le Conseil Affaires Étrangères de l’Union européenne, qui a sanctionné des personnalités congolaises en 2016 et 2017, avait appelé en décembre dernier les autorités congolaises au respect de la liberté d’expression.

Pour le ministre Reynders, la responsabilité individuelle des auteurs de ces actes est directement engagée.

« Face à des événements aussi tragiques, la responsabilité individuelle des auteurs, mais également de ceux qui n’ont pas respecté l’accord de la Saint-Sylvestre est engagée » , dit le communiqué.

A l’unisson l’Église catholique et de l’opposition demandent l’application « intégrale » de l’accord de la Saint-sylvestre. Le chef de la diplomatie Belge a souligné, pour sa part, que « seule une mise en œuvre de tous les engagements » pris dans cet accord peut permettre d’avancer vers des élections « inclusives et libres, nécessaires pour sortir le pays de l’impasse actuelle ».



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut