Politique › Partis politiques

Marche du 21 janvier : la Dynamique de l’opposition répond à l’appel de la CLC

La Dynamique de l'opposition adhère à la marche du comité laïc de coordination le 21 janvier 2018.

Cette plateforme de l’opposition appelle les congolais à sortir dans les rues le 21 janvier pour la libération de l’avenir de la République Démocratique du Congo.

Le comité laïc de coordination a initié une autre marche prévue le dimanche 21 janvier 2018. Cette manifestation bénéficie de l’appui de plusieurs regroupements et partis politiques de l’opposition et de la société civile. La Dynamique de l’opposition, dans un communiqué publié mardi 16 janvier, appelle tous les congolais à prendre part à cette marche du CLC, pour libérer l’avenir de la RDC. Cette plateforme demande à la Cour Pénale Internationale (CPI) d’être vigilant quant à la répression à cette autre marche.

“Aujourd’hui, plus que jamais, seule une plus forte mobilisation constitue l’arme au travers de laquelle nous pourrions répondre efficacement au devoir constitutionnel fixé à l’article 64 et ainsi faire échec au dessein machiavélique de Monsieur Kabila. Aussi, à la lumière des violences atroces et des tueries commises par les forces de défense et de sécurité contre la population civile le 31 décembre dernier, la Dynamique renouvelle-t-elle sa demande expresse de voir la Cour Pénale Internationale, les Nations Unies et l’Union Africaine mettre en garde Monsieur Kabila contre toute nouvelle violence sur les Congolais”, dit le communiqué.

La Démocratie Chrétienne (DC) soutient elle aussi l’initiative des chrétiens catholiques. Dans un communiqué, le parti d’Eugène Diomi Ndongala Nzomambu, incarcéré à la prison centrale de Makala, exige la libération des prisonniers politiques.

“Le Bureau politique de la Démocratie Chrétienne (DC) invite tous les membres et sympathisants à participer massivement à la marche que comptent organiser les laïcs catholiques pour le 21 janvier, afin de manifester la volonté du peuple congolais de voir les prisonniers politiques libres. Exige la libération immédiate du prisonnier politique Eugène Diomi Ndongala”.

Notons que le Comité Laïc de Coordination (CLC) programme la marche le 21 janvier alors que le gouvernement l’avait mis en garde contre toute récidive et demandé à la justice de se saisir du dossier de la marche du 31 décembre.

« Loin de nous intimider, le pouvoir a renforcé notre détermination et notre volonté de jouir de notre droit constitutionnel de manifester publiquement. Nul ne peut se croire plus fort que nous tous réunis. Nous irons jusqu’au bout », avait dit le CLC dans un communiqué le 13 janvier dernier.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut