Politique › Sécurité

Manifestations des mouvements citoyens : des coups de feu entendus à Goma

[Archives]Des manifestans de l'opposition dipsersés par la police lors de la Journée ''carton jaune'', le 19 octobre 2016 à Goma. MONUSCO/Ph.Myriam Asmani

Ces coups de feu ont été entendu dès 5 heures sur l’axe Kasindo-Ndosho et Mabanga-Mangengo. Aucun bilan n’est encore livré à ce stade.

Des coups de feu sont entendus mercredi 15 novembre depuis 5 heures sur l’axe Kasindo-Ndosho et Mabanga-Mangengo. La police, appuyée par l’armée disperse les manifestants qui sont descendus dans les rues pour protester contre la publication du calendrier électoral et exiger l’alternance démocratique. Aucun bilan n’est encore livré à ce stade.

Le Rassemblement des forces acquises au changement soutient ces manifestations des mouvements citoyens.

Mardi 14 novembre, la Police nationale congolaise a promis de disperser tout attroupement de plus de cinq personnes à Kinshasa tandis qu’à Goma le chef de la police a promis d’arrêter «tous ceux qui vont tenter de troubler l’ordre public».

Pour sa part, la Monusco a appelé à manifester dans le calme et la retenue, appelant les autorités congolaises à respecter les libertés fondamentales telles que stipulées dans la Constitution congolaise, dont la liberté de manifester.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut