Société › Education

Manifestation à l’UNIKIN : un étudiant amputé d’un bras

Des blessés pendant des manifestations à l'Université de Kinshasa les 24, 25 janvier 2018.

Depuis mercredi 24 janvier, les étudiants de l’Université de Kinshasa revendiquent entre autres la réintégration de trois de leurs camarades exclus de l’université pour avoir participé à une marche organisée par le Rassemblement.

Un étudiant de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) a été amputé d’un bras jeudi 25 janvier 2018. Emmené la veille aux Cliniques universitaires par ses camarades, il avait son bras droit quasiment déchiqueté par l’explosion d’une grenade lacrymogène, selon les témoins…

Le jeudi 25 janvier, un policier a été blessé à la tête par un projectile et un étudiant de première année de graduat a été atteint par une balle à un genou.

Le bilan matériel est également important, le bureau administratif a été attaqué. Les vitres cassées et la devanture fortement endommagée. La résidence du recteur a également été ciblée.

Les étudiants revendiquaient la réintégration de trois de leurs camarades exclus de l’université pour avoir participé à une marche organisée en novembre dernier par le Rassemblement de l’Opposition. Ils demandaient également de payer les frais académiques à 920 FC le dollar américain, rejettent ainsi le taux de 1600 FC le dollar américain.

Le calme est revenu après l’intervention du Général Sylvano Kasongo, chef de la Police à Kinshasa, et de Steve Mbikayi, ministre de l’enseignement supérieur et universitaire.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut