Société › Actualité

Maï-Ndombe : après Yumbi, un peloton de la police d’intervention rapide est également déployé à Bolobo

Territoire de Yumbi

L’armée et la police se sont déployées dans le territoire de Bolobo, après les violences à caractère ethnique, ayant causé plusieurs centaines de morts dans le territoire voisin de Yumbi, en décembre 2018.

« Opérationnellement, nous contrôlons le territoire de Yumbi et celui de Bolobo. Les deux communautés sont aussi là-bas. Il y avait la tension dans les deux territoires. Nous avons détaché une compagnie à Bolobo, un peloton de la police d’intervention et la situation est sous contrôle », a dit le colonel Olivier Gasita, commandant des opérations militaires à Yumbi, qui fait également l’intérim de l’administrateur de ce territoire après l’assassinat du titulaire du poste.

Selon le bilan provisoire de l’armée, 534 personnes ont été tuées dans ces zones dont 166 à Yumbi-cité. L’ONU parle d’environ 900 personnes tuées dans ce territoire.

Rappelons que  les enquêtes sont encore en cours. Les autorités congolaises privilégient la thèse d’une attaque planifiée.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut