Politique › Partis politiques

Machine à voter : « c’est une ingéniosité congolaise, je doute qu’il y ait une tricherie avec cette machine » (T. Monsenepwo)

T. Monsenepwo

Cadres et militants du regroupement politique CCU et alliés de Lambert Mende, ont été sensibilisés par la CENI sur la machine à voter. Ce, en présence de Mende Omalanga, et Alain Atundu Liongo qui est également membre de la plateforme.

Après avoir reçu des informations sur le fonctionnement et l’utilisation de la machine à voter dans le bureau de vote, les militants de CCU et alliés ont expérimenté cet instrument que rejettent l’opposition et quelques structures de la société civile.

Pour sa part, le président de la jeunesse de la Convention des Congolais Unis (CCU), a expliqué que la machine à voter est une ingéniosité congolaise.

« Nous sommes en face d’une ingéniosité congolaise qui permet qu’on gagne le temps et qu’on fiabilise le vote. Je ne crois pas qu’il y ait une tricherie possible avec cette machine », a déclaré Thierry Monsenepwo.

Cependant, c’est cadre du CCU, accuse l’opposition hostile à la machine à voter, d’être animée de la mauvaise foi.

A deux mois de la tenue des scrutins, la machine à voter continue de diviser les parties prenantes au processus électoral.  Mais pour la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), sans la machine à voter, pas d’élections en 2018.

À LA UNE
Retour en haut