Culture › Musique

Lutte contre les violences faites aux femmes : les concerts de Koffi Olomide en Afrique du Sud annulés

Koffi Olomide

Un collectif d’associations Sud-africaines de lutte contre les violences faites aux femmes a lancé une pétition sur les réseaux sociaux et saisi le gouvernement Sud-africain pour s’opposer aux concerts du musicien Congolais Koffi Olomide prévus les 29 et 30 juin, respectivement à Cape Town et Johannesburg en Afrique du Sud.

Les établissements où devaient se jouer les concerts ont fait marche arrière suite aux pressions du collectif.

Au regard des violences qui entachent sa carrière musicale, le collectif  s’est mobilisé pour arriver à ses fins et a obtenu gain de cause.

En mars 2019, la justice française a condamné la star congolaise Koffi Olomide à deux ans de prison avec sursis pour viols sur ses danseuses, encore mineures lors des faits.

En 2016, le Kenya a dû l’expulser suite à une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montrant Koffi Olomide en train d’agresser une de ses danseuses à l’aéroport de Nairobi.

En 2012, le grand Mopao s’en est pris à une photojournaliste alors qu’il était en pleine tournée en Zambie.

Face à ces démonstrations de violence à l’égard de la femme, le collectif composé de 39 organisations féministes et associations de la société civile Sud-africaine s’est farouchement opposé à la tenue de ces concerts sur le sol Sud-africain.

Le gouvernement Sud-africain s’est engagé à prendre les mesures nécessaires pour empêcher l’artiste de fouler le pays de Mandela.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut