Santé › Actualité

Lutte contre le Covid-19 : Gentiny Ngobila durcit les mesures en instaurant des amendes allant de 10 000 à 2 000 000 FC

Gentiny Ngobila
Le patron de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a dans son arrêté pris ce lundi 21 juin 2021, renforcé les mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19 à Kinshasa, en instaurant des amandes allant de 10 000 à 2 000 000 francs congolais pour tout fautifs.

Parmi ces mesures,  arrêtées par le gouverneur de Kinshasa,  il y a notamment : l’interdiction de la vente sur la voie publique, les rassemblements ou manifestations de plus de 20 personnes, aussi bien sur les lieux publics que privés clos. L’organisation des deuils et veillées mortuaires dans les salles, funérariums ou en famille est aussi interdite.

En outre, le nombre d’accompagnateurs des dépouilles mortelles vers le cimetière ne doit pas dépasser 50 personnes. Dans les transports publics, seuls 50% de la capacité d’accueil seront tolérés. Quant aux moto taxis, ils ne sont autorisés qu’à transporter un seul passager.

Par ailleurs, Gentiny Ngobila  appelle les entreprises publiques et privées ainsi que l’administration publique à fonctionner avec 50% de leur capacité d’accueil. Quant aux restaurants, ils doivent fonctionner jusqu’à 21h00 avec une capacité d’accueil ne dépassant pas 50%. Les mêmes restrictions concernent les églises qui doivent réduire le nombre des participants aux cultes et messes à 50%, tout en respectant les mesures barrières.

Ainsi, pour tout accès dans la ville province de Kinshasa, l’autorité provincial de Kinshasa  a décidé que les voyageurs devront détenir une attestation médicale confirmant le résultat PCR Covid-19 négatif établi par l’INRB ou par une autre formation médicale agréée.

Par ailleurs, l’autorité urbaine détermine les amendes à coller à tout contrevenant aux mesures prises:

– Pour défaut de port du masque: 10.000 FC

– Couvre feu : 50.000FC

– Taxi-moto avec plus d’un passager: 20.000FC

-Transports publics dépassant 50% de capacité d’accueil et avec passagers debout : 100.000 FC

– Restaurants dépassant 50% de la capacité d’accueil : de 100.000 FC à 1.000.000 FC

– Ouverture terrasses, bars et lounge bars: 10.000 FC pour le client, et de 100.000 FC à 1.000.000 FC pour le propriétaire,

– Ouverture boîte de nuit : 10.000 FC pour le client, et de 200.000 FC à 2.000.000FC pour le propriétaire,

– Organisation des deuils et veillées mortuaires : 500.000 FC. Si ces derniers sont organisés dans une salle ou un funérarium, celui-ci sera fermé pour une durée de 15 jours et le propriétaire sera puni d’une amende allant de 500.000FC à 1.000.000 FC.

Pour les manifestations de plus de 20 personnes : de 200.000 FC à 1.000.000FC à charge de l’organisateur de la manifestation, et le propriétaire du lieu d’organisation des manifestations sera puni d’une amende de 1.000.000 FC à 2.000.000FC. Et en cas de non-respect des mesures barrières par une église, celle-ci sera fermée pour une durée de 15 jours.

Pour rappel, depuis le début de l’épidémie de coronavirus, déclarée le 10 mars 2020 en RDC, le cumul des cas est de 37.926, dont 37.925 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 880 décès et 27.964 personnes guéries.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut