Politique › Actualité

L’Union- Sacrée : Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi se disputent la 2ème vice-Présidence du Sénat

Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi

C’est confirmé pour mardi 2 mars 2021, les sénateurs vont votent les nouveaux membres du Bureau définitif de la chambre haute du parlement congolais. Il sied de noter que, sur les sept postes du bureau du sénat, seuls six sont mis en compétition.

S’agissant du  ticket présenté par l’Union sacrée de Félix Tshisekedi, il n’y a que le poste du président qui échoit à l’AFDC, le Prof Modeste Bahati Lukwebo qui peut dormir sur ses lauriers, car n’ayant pas de concurrent. Mais quant au poste de 2ème Vice -Président, c’est  Ensemble  de Moïse Katumbi Chapwe et le MLC du chairman Jean-Pierre Bemba qui le disputent.

Il faut signaler que, chacun a déposé le nom de son propre candidat. Preuve qu’il n’y a pas eu de consensus pour désigner le seul candidat devant occuper ce poste, tout comme dans d’autres postes (Rapporteur, rapporteur adjoint, questeur et questeur adjoint). Pas étonnant que l’Ensemble de Katumbi et le MLC de Jean-Pierre Bemba se battent pour le poste de 2ème Vice-président du Sénat.

Signalons tout de même que, ces deux dissidents de la coalition Lamuka, ont adhéré à l’Union sacrée, tout en restant fidèles à leurs cahiers de charge. Selon les observateurs,  Félix Tshisekedi fait une fixation sur 2023.  Bemba et Katumbi, eux aussi il faut le dire, font le même calcul, en rapport avec la prochaine présidentielle et rien d’autre. Nous avons constater comment Moïse Katumbi a décliné l’offre de Félix Tshisekedi d’occuper un poste  pour les trois ans restants de la législature en cours.

Le présiedent national d’Ensemble pour la République, ne peut  risquer à aller compromettre ses chances  de concourir à la magistrature suprême en 2023 pour rien là où, à ce jour, compte tenu de la situation politique du pays, aucun Premier ministre n’aurait la baguette magique pour répondre aux attentes des Congolais qui sont toutes des priorités.

Le poste que Moïse Katumbi attendait pour sa formation politique, c’était le perchoir de l’Assemblée nationale. Quant à Jean-Pierre Bemba président national du Mouvement de Libération du Congo (MLC), l’homme de Gemana convoitait la Primature. C’est  le Katangais Sama Lukonde, 43 ans, qui y fait son entrée. On se pose la question pourquoi, les observateurs pensent que c’est pour tempérer les Katangais après l’éviction de Sylvestre Ilunga à la primature.

Il faut dire que, jusqu’à présent, Bemba et Katumbi n’ont pas été servis par Félix Tshisekedi dans le cadre de l’Union sacrée, conformément à leurs attentes. Pour Martin Fayulu et Adolph Mozitu repectivement leaders de Lamuka, Ils n’ont qu’à  ( Bemba et Katumbi) s’en prendre à eux-mêmes.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut