Politique › Partis politiques

L’UDPS : guerre de succession entre JM. Kabund et J. Shabani

Siège de l'UDPS

Des rixes ont éclaté mercredi 7 mai dernier au siège de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à Limete, rapportent des témoins. Ces échauffourées opposent des fanatiques de deux hauts cadres du parti.

Coups de poing, jet de pierres… L’atmosphère était des plus tendues au siège du parti au pour situer dans la commune de Limete à Kinshasa.

Ces affrontements ont opposé des fidèles de Jean-Marc Kabund-A-Kabund à ceux de Jacquemin Shabani, respectivement secrétaire général et responsable des questions électorales au sein de l’UDPS.

« Un groupe de combattants accompagnant Jacquemin Shabani, président de la Commission électorale permanente de l’UDPS, au siège du parti où ils devaient être installés dans le cadre du directoire du parti (instance de direction du parti en cas d’empêchement du président de l’UDPS) a indiqué une source proche dudit parti sous  l’anonymat.

Arrivés sur place, ces derniers ont rencontré une résistance de pro-Kabund qui n’ont pas accepté que le groupe de Wakwenda et Shabani puissent accéder au siège pour en prendre la direction. C’est ainsi que des affrontements vont éclater entre les deux bloc. S’en est suivi le jet de pierres et autres objets.

Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes en vue de disperser les combattants.



À LA UNE
Retour en haut