Politique › Actualité

Lubumbashi : deux véhicules brûlés et 7 personnes arrêtées

Droits réservés.

Cet incident serait une conséquence des manifestations initiées par les mouvements citoyens et soutenues par l’Opposition.

La Police Nationale Congolaise (PNC) rapporte que deux véhicules ont été incendiés à Lubumbashi en marge des manifestations initiées par les mouvements citoyens et soutenues par l’Opposition.

« A la hauteur du Quartier KENYA, il est déploré l’incendie d’un bus communément appelé Dubai par les manifestants et d’une voiture toyota de marque IST, au croisement des avenues du Marché et Basilique, quartier TABACONGO au niveau d’execo (…). La situation est redevenue normale et 7 manifestants ont été mis aux arrêts », dit la PNC dans un communiqué publié ce mercredi 15 novembre 2017.

La Police minimise l’ampleur de la mobilisation et parle d’actions isolées.

« Des barricades enflammés et pneus brulés ont été posés à kabulamenchi, à Kasenga, à Kasapa et au marché central de la Kenya. Les forces de police pré-positionnées à ces différents sites et endroits stratégiques se sont employées à les évacuer et rétablir l’ordre public. Il mérite de préciser qu’il s’agit là de quelques actions isolées entreprises par groupes de 4 à 6 personnes non suivies par le reste de la population qui a résolu à ne pas adhérer à ce mouvement de destruction méchante », ajoute la PNC.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut