Société › Faits divers

Lomami : un policier se suicide à Kabinda

Un policier se suicide à Kabinda.

Le début de weekend s’est annoncé triste pour les habitants de Kabinda dans la Lomami. Un policier s’est donné la mort, après avoir constaté que son nom ne figurait pas sur la liste de paie des policiers, transmise par sa hiérarchie à Kinshasa.

Des sources proches de l’enquête ouverte par la police à la suite de cet incident rapportent que l’infortuné, José Mwabila Tshimanga, faisait partie des policiers non encore immatriculés, mais ayant déjà été soumis au contrôle biométrique.

Selon les mêmes sources, il était affecté à la garde de la résidence de l’inspecteur provincial de l’Enseignement primaire et secondaire (EPSP) de la Lomami. José Mwabila Tshimanga devrait, à ce titre, toucher son premier salaire à la fin du mois de janvier.

Tout a basculé lorsqu’il a constaté vendredi 12 janvier 2018, que son nom n’était pas repris sur la liste de paie des policiers publiée par sa hiérarchie.

En colère, il se rend muni de son arme à la résidence de son chef, coupable selon lui d’avoir volontairement exclu son nom du listing de paie des policiers de Kabinda.

Ils tirent des coups de feu en direction de la résidence de son supérieur, provoquant la panique dans le secteur. Dans la foulée, il retourne l’arme contre lui et se donne la mort. La police locale indique avoir ouvert une enquête.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut