Société › Actualité

Loi Minaku : des mouvements citoyens reçus par Mabunda craignent un passage en force

Jeanine et les mouvements citoyens

« Tout en saluant l’initiative qui fait suite à notre communiqué, nous n’avons eu aucune assurance que les préalables nécessaires pour un processus électoral crédible vont être respectés », dit le communiqué.

Les mouvements citoyens Lutte pour le Changement, (Lucha), Filimbi, «le Congolais debout” et le Comité Laïc de Coordination (CLC) disent constater “avec regret” la volonté manifeste de Jeanine Mabunda, la présidente de l’Assemblée Nationale pour un « passage en force » en ce qui concerne les propositions des lois Minaku et Sakata mais aussi en ce qui concerne la désignation des animateurs de la CENI.

C’est ce qu’on peut lire dans leur communiqué conjoint après avoir été reçus par Jeanine Mabunda  lundi 29 juin dernier.Le communiqué des mouvements citoyens et membres de la Société Civile indique par ailleurs que la présidente Jeanine Mabunda a dit à ses hôtes que la désignation des animateurs de la CENI ne devrait pas être conditionnée à la reforme de cette structure.

Cela étant, le CLC et les mouvements citoyens Lucha, Filimbi, “le congolais debout” ont réaffirmé leur opposition totale à ces deux éléments. Ils disent avoir considéré l’Assemblée Nationale comme s’étant écarté de son devoir de représentant du peuple.

Ces organisations appellent donc à une mobilisation populaire et pacifique pur barrer la route a une Ceni “instrumentalisée” et à des lois scélérates contre la justice.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut