Eco et Business › Agro-industrie

L’office national de café : 2017, une année de grandes réalisations

L’office a par exemple acquis, sur fonds propres, deux torréfacteurs industriels modernes pour le traitement de café moulu en grande production destiné à l’exportation et à la consommation locale.

Le directeur général de l’Office national du café (ONC), Guy Augustin Bompate Bo-Lounda a révélé que l’an 2017 qui s’achève est à retenir comme une année de grandes réalisations, au regard des efforts effectués, sur fonds propres, dans le cadre de la relance de la filière café en RDC.

M. Bompatea précisé, dans un entretien vendredi avec l’ACP, que son institution a construit des entrepôts de stockage de café dans les provinces productrices et acquit des véhicules, des torréfacteurs et des propriétés sur lesquelles seront érigés les bureaux de l’Office.

Il s’agit notamment des entrepôts, sources de recettes pour l’ONC, construits à Kinshasa, Boma(Kongo Central), Kisangani (province de la Tshopo), Bukavu (au Sud Kivu), Isiro (Haut-Uele), Mahagi et à Mandaka (Equateur) en vue de permettre aux paysans de stocker leurs produits selon les règles édictées par  l’Office international de café (OIC). Dans le même cadre, il est également prévu la construction des mêmes entrepôts pour Kikwit (province du Kwilu).

Par ailleurs, a-t-il ajouté,  l’office a acheté des parcelles pour la construction des bureaux et des maisons des agents à Kikwit (Kwilu), à Matadi (Kongo central), à Inongo (Mai-Ndombe) et une maison à Kalemie (Tanganyika) servant de bureau et  d’habitation pour son directeur provincial.

Dans le domaine des infrastructures, le DG a indiqué avoir lancé un appel d’offre pour la construction et l’asphaltage du tronçon compris entre le Boulevard Congo-Japon (ex-Poids lourds) et le siège social de l’ONC situé au 14, rue/Kingabwa, dans la commune de Limete.

L’office a également acquis, sur fonds propres, deux  torréfacteurs industriels modernes pour le traitement de café moulu en grande production destiné à l’exportation et à la consommation locale. La première usine sera installée à Kinshasa et le second  à Bukavu (Sud-Kivu). Il a fait savoir à ce propos que, son institution a procédé à l’achat de café auprès des planteurs de Beni et de Bukavu, et que l’opération va s’étendre sur l’ensemble du pays.

 

Pour la mobilité des agents et cadres, M. Bompate a indiqué que sa directions a acquis de véhicules pour le DG, le PCA, le personnel et le directeur provincial de Kalemie (Tanganyika), et aussi des motos pour les agronomes à travers toutes les provinces productrices.

Toutes ces constructions et achats, a-t-il souligné, sont rendues possibles grâces à la vente, sur instruction du gouvernement, de quelques patrimoines (parcelles) de l’Office basées à Kinshasa, Bukavu et Boma). Sur le plan agronomique, l’office s’attèle au rajeunissement des plantations à travers le pays, avec des plantules de café, de cacao, de papaïne, de gingembre, de quinquina, et d’hévéa.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut