Société › Education

L’ESU : « l’étudiant qui traîne en justice un enseignant pour un problème lié aux évaluations doit être exclu » (Luhaka)

Thomas Luhaka

Thomas Luhaka, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), fustige la recrudescence des procès et procédures judiciaires orientés contre les établissements de son secteur. Il l’a affirmé lundi 31 août 2020 à travers une note circulaire aux chefs d’établissement de son secteur.

Pour le ministre de l’ESU, l’étudiant qui, sans se conformer aux instructions académiques, traîne en justice une autorité académique ou un enseignant pour un problème académique lié aux évaluations, doit être exclu de l’Université.

«De même, l’agent d’un établissement, qu’il soit membre du personnel académique, scientifique ou administratif, qui traîne son établissement, son supérieur, son collègue ou son subalterne en justice…sans avoir épuisé toutes les voies de recours internes, se verra simplement révoqué de l’ESU», a-t-il ajouté.

Thomas Luhaka affirme que toute autorité académique qui fera perdre un procès à son établissement, par négligence ou par ignorance de la loi, écopera d’une sanction sévère qui pourra conduire à sa révocation.

Il sied de rappeler que plusieurs administratifs et enseignants de l’ESU sont actuellement en procès contre leurs établissements.

 

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut