Culture › Musique

Les musiciens du Nord-Kivu dénoncent l’insécurité dans la chanson « Trop c’est trop »

La musique

Pour dire non à l’insécurité qui sévit ce derniers temps dans la ville de Goma, sept artistes musiciens de cette ville ont dénoncé  à travers la chanson  «Trop c’est trop », les violences dans cette partie du pays.

« Trop c’est trop » , c’est une composition des artistes musicien de  la ville de Goma, qui dénonce l’insécurité dans la province du Nord-Kivu.

Yves Kalwira, Pac Mesrimes, Robat King, Magic Pinokio, Serge Dechelie, JKM Rambo et Ira Irene ont décidé d’être le porte-parole de la population congolaise pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité au Nord-Kivu.

Depuis plusieurs mois, les assassinats, les kidnappings et les cas de vol se comptent par dizaines à Goma. Ce qui a suscité la révolte du côté de ces artistes musiciens pour faire passer ce message très fort.

Du rap au reggae, en passant par le slam chanté dans  ce titre « Trop c’est trop », chantée en français et en swahili, les artistes font  un rappel des derniers crimes atroces commis à Goma et proposent des pistes de solution.

Dans ce tube, On y écoute aussi le cri d’alarme adressé aux autorités provinciales et nationales, gestionnaires quotidiens de la res-publica.
Il sied de noter que le projet de composition de cette chanson a été  initié par le chanteur  slammeur, Yves Kalwira.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut