› Société

Les militants de l’UNC manifestent contre le choix de Fayulu

Image dr'illustration

Quelques militants de l’Union pour la nation congolaise (UNC) manifestent devant le siège du parti, situé sur l’avenue de l’Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu, en face du stade des Martyrs.

La fédération provinciale de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) au Sud-Kivu manifeste ce lundi 12 novembre à Bukavu pour contester la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition. Organisé à la permanence du parti, le sit-in a rassemblé des dizaines de militants de l’UNC qui prônent la désignation de Vital Kamerhe comme candidat commun de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre prochain. Venus de différents coins de la ville de Bukavu, les sympathisants de l’UNC s’opposent à la désignation de Fayulu, censé représenter l’opposition à la prochaine présidentielle.

“Nous rejetons en bloc et nous ne sommes pas concernés par les conclusions du conclave tenu à Genève par les 7 leaders de l’opposition désignant Martin Fayulu comme candidat commun. Cette décision ne nous concerne pas. Le choix de Fayulu ne reflète pas la logique de la démocratie ni le symbole de la force de l’opposition congolaise”, a déclaré Kake Bulindi, président de la ligue des jeunes de l’UNC/Sud-Kivu. Pendant ce temps à Kinshasa des mouvements de protestation ont lieu notamment sur l’avenue de l’Enseignement qui abrite le siège de plusieurs partis politiques. Les militants de l’UNC protestent contre Martin Fayulu. De l’autre côté, les sympathisants de Fayulu ont également rejoint la rue pour célébrer la désignation de leur leader entant que candidat commun de l’opposition.

Martin Faulu s’est présenté à la présidentielle comme candidat de la plateforme “Dynamique de l’opposition”. Diplômé en économie de l’université Paris XII et détenteur d’un MBA à l’European University of America, à San Francisco, en Californie, il a participé à la Conférence Nationale Souveraine (CNS) au sein de laquelle il était vice-président de la Commission Économie, Industrie et PME. En 2011, il avait battu campagne pour Etienne Tshisekedi. Ainsi adoubé par ses pairs de l’opposition, il n’a plus beaucoup de temps pour mettre sa machine électorale en marche.

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut