› Société

Les militants de la LUCHA demandent la mise en place d’une force spéciale sous-régionale

Image d'illustration

Les militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) demandent à la communauté internationale de créer une force régionale neutre pour combattre les ADF à Beni (Nord-Kivu).

Ils ont manifesté, ce mardi sur le boulevard Nyamwisi, et ont déposé un mémorandum au bureau de la Monusco/Beni, à Boikene, à l’occasion du 4ème anniversaire du début des tueries à Beni, ce 2 octobre 2018. » Ce n’est pas normal que pendant quatre ans qu’on continue à tuer la population de Beni. Nous sommes allés déposer notre mémorandum à la Monusco pour demander à la communauté internationale et à la SADC de créer une force régionale neutre comme celle qui était à Bunia. Nous avons constaté que les casques bleus sont à Beni mais ils ne font presque rien pour mettre fin à l’insécurité dans cette région.Nous avons aussi souhaité que la coopération militaire entre les FARDC et la Monusco soit renforcée pour mettre fin aux massacres des civils », confie Muhindo Mughongya Claude, un des manifestants.

Les premières tueries avaient eu lieu le 2 octobre 2014 au village de Mukoko, situé à 6 km, au nord de la cité d’Oicha sur la RN4, en territoire de Beni. Selon l’ONU, au moins 1200 civils ont été tués par les combattants ADF à Beni-ville et Beni-territoire, depuis 2014, et plusieurs personnes enlevées.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut