International › APA

Les Lions du foot en taille patron dans la presse sénégalaise

Pas d'image

Les journaux sénégalais, reçus jeudi à APA, font la part belle à la qualification du Sénégal pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 après son succès contre le Bénin sur le score d’un but à zéro.« Une victoire par KO, à une seule touche, a permis aux Lions de se sortir du piège béninois et d’accéder aux demi-finales de la Can, pour la quatrième fois de leur histoire » informe EnQuête.

Le Soleil fait savoir que « c’est de deux vieux compères que la lumière a jailli : (Idrissa) Gana Guèye s’appuie sur Sadio Mané qui le sert sur un plateau d’argent. Le milieu d’Everton (Premier League anglaise) ne pouvait que mordre à pleines dents dans l’offrande. La citadelle béninoise venait de sauter par là où les assiégés l’attendaient le moins ».

C’est « un bonheur et… demies » en conclut L’Observateur. Dans ce journal, l’ancien international Henri Camara estime que « le but de Gana, c’est du Salif Diao. En 2002, la solution venait toujours des hommes du milieu (quand) les attaquants n’arrivaient pas à scorer ».  

« Les Lions retrouvent le carré » constate Record. Ce quotidien d’informations sportives souligne qu’ « Idrissa Gana Guèye a été élu homme du match. Grâce à son coup d’éclat, ce but libérateur à la 70ème minute, le milieu de terrain des Lions a une nouvelle fois montré qu’il se sent bien dans son nouveau rôle de relayeur ».

« Gana brise la malédiction » s’exclame Le Quotidien. Ce journal renseigne que l’entraîneur Aliou Cissé a demandé à ses joueurs à la mi-temps (0-0) « de jouer vite, (et d’utiliser) les intervalles. On savait qu’on pouvait contourner ce bloc ».

Vox Populi fait remarquer que « les Lions (sont) dans le carré d’as, 13 ans après ». En effet, le Sénégal n’avait plus atteint ce stade de la compétition depuis la Can 2006 (défaite 2-1 contre l’Egypte). Dans les colonnes de ce journal, Michel Dussuyer, le sélectionneur du Bénin a reconnu que « face à un tel adversaire, la moindre faute se paie cash » là où son homologue sénégalais a indiqué qu’il est venu au pays des Pharaons « avec l’ambition de pouvoir jouer 7 matchs (c’est-à-dire atteindre au moins la finale) ».

En tout cas, « les Lions (sont) à deux marches du Graal » mentionne Stades. Aliou Cissé, nommé sélectionneur en mars 2015, a fêté hier son 50ème match sur le banc du Sénégal. Ce quotidien sportif affirme que c’est « un record. Cerise sur le gâteau, ce chiffre mythique a été couronné de succès face au Bénin. (Les) quatre ans de présence dans la Tanière (du coach aux dreadlocks) ont été sanctionnés par 32 victoires, 12 nuls et 6 défaites ».

Pour sa part, WalfQuotidien rapporte le message que le président de la République Macky Sall a adressé aux Lions : « Bravo pour cette belle victoire chers Lions ! Vous avez encore une fois prouvé à tous votre force et votre détermination pour gagner ce match. Continuez de nous faire vibrer, vous êtes notre fierté ! Dem ba jeex (se battre jusqu’au bout, en wolof) ».

Après avoir forcé « le barrage des Écureuils », les Lions vont affronter, le 14 juillet prochain au Caire (Egypte), le vainqueur du match devant opposer ce soir (19 heures GMT) Madagascar à la Tunisie » annonce Sud Quotidien.  

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut