International › ACP

Les joueurs ont répondu à la menace que je leur ai brandi, déclare l’entraîneur Jean Florent Ibenge de V.Club

Florent Ibenge et Magloire Andy Mfutila

L’entraîneur de V.Club Jean Florent Ibenge a déclaré en conférence de presse d’après match qu’il a brandi sur les joueurs la menace de ne pas jouer le match de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF), mercredi 6 janvier 2021.

« Au cours de cette rencontre, V.Club a affiché deux visages. D’abord, nous avons eu un V.Club dominé par Sanga Balende. Ensuite, V.Club qui a su relever la tête pour déjouer le  piège de Sanga Balende. Pour la circonstance, V.Club a eu le privilège d’avoir vu jouer Sanga Balende contre le DC Motema Pembe. Nous y avons retenu quelques enseignements. Entre autres le fait que cette équipe procède avec deux attaquants en pointe, au point que cette équipe a posé d’énormes problèmes à la défense de V.Club. Mais, Sanga Balende n’a pas pu mettre à profit les occasions qu’il s’était créées et du fait que ce club a laissé passer la chance de s’assurer une avance confortable au tableau d’affichage. A la reprise, nous avons rectifié le tir. Nous nous sommes adaptés à Sanga Balende et nous avons imposé notre jeu », a expliqué Ibenge, qui a usé d’un peu de psychologie pour la reprise de conscience des joueurs, en ces termes : « Le réveil des joueurs de V.Club à la reprise était dû au fait que certains d’entre eux étaient très réservés. J’avais compris qu’ils ne se sont pas engagés à fond pour se préserver de toute blessure pour le match de la Ligue des champions, mercredi prochain. D’un ton ferme, je leur ai dit que quiconque n’aura pas répondu à mes attentes, ne serait pas retenu contre Young Buffaloes d’Eswatini. Vous aurez compris qu’il n’était pas question d’une stratégie de notre part pour endormir Sanga Balende, qui était bien en place en première période. Voilà la recette qui était de mise pour le réveil des Dauphins Noirs pendant les 45 dernières minutes. »

Jean Florent Ibenge a ajouté : « J’aurai commis une faute professionnelle si je n’avais suivi le match DC Motema Pembe-Sanga Balende. Je ne me le pardonnerais pas pour une rencontre qui s’est jouée dans la capitale où je suis sur place et non ailleurs. »

Magloire Andy Mfutila, coach de Sanga Balende : « V.Club a puisé dans son expérience »

« Félicitations à V.Club pour sa victoire. Comme l’a si bien reconnu Jean Florent Ibenge, il a eu le temps de nous suivre lors de notre match face au Daring. Sanga a manqué d’arguments solides pour changer le rythme du jeu. Certains jeunes joueurs ont accusé un manque de fraîcheur. Car, ce n’est pas facile de croiser V.Club quelques jours après la débauche d’énergie déployée contre DCMP. Il faudrait aussi dire que les Dauphins Noirs sont allés puiser dans leur expérience de grandes compétitions. Voilà pourquoi, V.Club nous a empêché de jouer autour de Badibake qui a fini par se sentir fatigué », a dit le coach Mfutila, qui a dit porter son regard sur les deux prochains matches à Lubumbashi : « Après Kinshasa, nous mettrons le cap sur Lubumbashi où Sanga Balende pourra jouer deux matches contre Mazembe et Lupopo dans un intervalle réduit avec lequel il faudra faire. Et nous devrions bien nous préparer à ce sujet. »



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut