International › APA

Les activités de l’émissaire de la CEDEAO analysées par la presse électronique togolaise

Les sites d’informations togolais, font ce vendredi, le point des échanges qu’ont eu lieu la veille, entre le général Francis Behanzin, commissaire des affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO, et les deux parties prenantes au dialogue inter-togolais.« Les problèmes de fond ne sont pas encore abordés », titre Icilome, citant Jean-Pierre Fabre, leader de l’opposition togolaise, lequel estime, après avoir rencontré la délégation de la CEDEAO conduite par le Général Francis Béhanzin, que les Togolais « seront déterminés pour prendre leur destin en main plutôt que d’attendre quelque chose d’un apport extérieur ».

Devant le commissaire de la CEDEAO, écrit le portail, les responsables de la Coalition des 14 ont dénoncé la volonté du pouvoir de Faure Gnassingbé de ne pas respecter les recommandations des facilitateurs. Selon Jean-Pierre Fabre, rapporte le portail, il y a 57 personnes qui restent encore à être libérées.

Il déplore que le gouvernement ait dit avoir libéré 19 personnes. En réalité, ce n’est pas ça, estime le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC). « 12 avaient déjà fait l’objet de libération provisoire de manière judiciaire et il n’y en réalité que 7 personnes qui sont libérées depuis le passage des facilitateurs », indique-t-il, avant de souligner qu’ « il y a une volonté de ne pas respecter les recommandations de la facilitation », dans des propos rapportés par le site d’informations.

Sous le titre « Les Togolais veulent sortir du tuyau de la crise », Globalactu cite longuement l’émissaire de la CEDEAO, Francis Behanzin. Celui-ci note que « les discussions se sont déroulées dans une ambiance de bonne convivialité et de bonne fraternité mais que l’impression majeure, c’est la disponibilité des uns et des autres à sortir de ce tuyau qui ne fait pas du bien au peuple togolais et du peuple de la sous-région toute entière ».

L’Agence Savoir News rapporte que le général a rencontré séparément les délégations des deux parties : pouvoir et coalition des 14 partis politiques de l’opposition et indique que « les discussions se sont déroulées à huis clos ». Elles ont porté, poursuit-elle, sur la libération des personnes détenues, la liberté de manifester sur l’ensemble du pays et l’arrêt du processus électoral.

Togobreakingnews souligne, pour sa part, qu’à l’issue de cette consultation, le général Francis Behanzin va transmettre son rapport à la facilitation et aux Chefs d’Etat.

Le site rappelle que c’est dans ce contexte que s’annonce pour le 31 juillet prochain, une feuille de route des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation sous régionale. Il estime par ailleurs que « les recommandations qui seront formulées devraient permettre au pays d’entrevoir une sortie de crise ».

À LA UNE
Retour en haut