International › APA

Les « 49 soldats » ivoiriens et des Casques bleus décorés à Abidjan

La séance de décoration a eu lieu ce mardi 24 janvier 2023 à la Place d’armes Ouattara Thomas d’Aquin de l’Etat-Major Général des Armées, au Camp Gallieni, à Abidjan.La décoration de ces Casques bleus ivoiriens déployés au Mali et des contingents de retour de mission de Tombouctou, de Mopti et de Bamako, s’est déroulée en présence du chef d’Etat-major général des armées de Côte d’Ivoire, le général de corps d’armée, Lassina Doumbia.  

Les distinctions ont concerné 850 personnes issues du 1er Bataillon pilote projetable, de la 4e Compagnie de protection, du 8e Élément national de soutien, des officiers d’État-major et des gendarmes prévôts engagés dans la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma).  

Cinquante et un (51) soldats ont été faits Chevaliers dans l’Ordre national, dont les 49 militaires ivoiriens condamnés par la justice malienne pour « crimes d’attentat et de complot contre le gouvernement » puis graciés par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Le chef d’Etat-major général des armées, le général de corps d’armée, Lassina Doumbia, a également élevé au grade d’officier 133 soldats issus de la Minusma dans l’Ordre du mérite ivoirien et remis des médailles des forces armées à 666 membres du personnel.

Arrêtés à Bamako le 10 juillet 2022, et soupçonnés d’être des « mercenaires », les 49 soldats ivoiriens étaient accusés d’atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat, détention, port et transport d’armes et de munitions de guerre ou de défense intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle et collective.

Après deux jours de procès devant la Cour d’assises de Bamako, en audience spéciale, les 29 et 30 décembre 2022, 46 soldats ivoiriens ont été condamnés à 20 ans de réclusion criminelle. Trois soldates, libérées en septembre ont, elles, écopé de la peine de mort par contumace.

 Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a accueilli le 7 janvier 2023 à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, les 46 autres militaires rentrés du Mali, en présence du vice-président, des membres du gouvernement et des familles des soldats.

 



Bon plan
RDC Publié le 28.12.2022

RDC : les dates retenues pour célébrer la rumba en 2023

24 janvier 2023: pour la journée mondiale de la culture africaine et des afro descendants, il est prévu de consacrer la journée à la rumba…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut