Dossiers › Focus

L’élection présidentielle en RDC « probablement pas possible » cette année

© Droits réservés

Malgré l’accord conclu avec l’opposition, la présidentielle pourrait ne pas avoir lieu en 2017, a annoncé la commission électorale dimanche 09 juillet

L’élection présidentielle prévue cette année en République démocratique du Congo pour désigner le successeur de Joseph Kabila « ne sera probablement pas possible », malgré l’accord conclu avec l’opposition, a annoncé dimanche la commission électorale.

Le mandat du chef de l’Etat, qui a succédé à son père Laurent-Désiré après son assassinat en 2001, devait s’achever le 19 décembre et la Constitution lui interdit d’en briguer un nouveau, mais l’élection de son successeur a été repoussée faute de moyens. L’accord conclu fin décembre avec l’opposition prévoit sa tenue avant la fin 2017.

À LA UNE
Retour en haut