Politique › Institutions

Leila Zerrougui remplace Maman Sidikou à la tête de la MONUSCO

Leila Zerrougui, est le nouveau chef de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo.

L’algérienne connait la RDC puisqu’elle avait été Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général et Adjointe au Chef de la MONUSCO.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a nommé, mercredi 27 décembre, l’Algérienne Leila Zerrougui au poste de Représentant spécial et Chef de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Zerrougui succède à Maman Sidikou du Niger, qui va terminer sa mission en janvier 2018. Précédemment, elle avait occupé le poste de Représentante spéciale pour le sort des enfants en temps de conflit armé. Zerrougui connaît la RDC où elle avait été Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général et Adjointe au Chef de la MONUSCO.

Experte juridique en matière de droits de l’homme et en administration de la justice, Zerrougui a une expérience dans le renforcement de l’Etat de droit et dans la défense de stratégies et d’actions pour la protection des groupes vulnérables, en particulier celle des femmes et des enfants.

Elle a été membre du Groupe de travail sur la détention arbitraire au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies depuis l’année 2001, et elle a été Présidente et Rapporteuse du Groupe de travail de l’année 2003 jusqu’au mois de mai 2008.  Elle avait auparavant servi en tant que membre expert d’un certain nombre de groupes de travail et de comités de la Commission des droits de l’homme.

Née en 1956 à Souk-Ahras, en Algérie, elle a mené une longue carrière dans la justice algérienne et, en 2000, elle a été nommée à la Cour suprême de l’Algérie.  Elle a été juge des mineurs et juge dans un tribunal de première instance de 1980 à 1986, ainsi que juge de Cour d’appel de 1986 à 1997. De 1998 à 2000, Mme Zerrougui a servi comme Conseillère juridique au cabinet du ministre de la Justice.

Zerrougui est diplômée de l’École nationale d’administration d’Alger, d’où elle est sortie en 1980.  Depuis 1993, elle a occupé divers postes d’enseignante d’université dans les facultés de droit en Algérie, et a été professeur associé à l’École supérieure de la magistrature (Alger).  Elle a publié de nombreux articles sur l’administration de la justice et les droits de l’homme.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut