› Opinions

Légalisation de rétro-commission par Félix : Ikamba conseiller au ministère du budget accusé d’exiger 40 % avant de faire passer un dossier

Dollar américain

Thierry Ikamba conseiller en charge des dépenses courantes au ministère du budget,  est accusé de bloquer les dossiers de payement de plusieurs entreprises privées et particuliers qui collaborent avec l’État dans divers domaines notamment la construction, l’importation et l’exportation.

Une qui requit l’anonymat,  dénonce le conseiller de Mayo vice-premier ministre de budget d’exiger 40 % avant de faire passer un dossier.

« Le conseiller en charge des dépenses courantes au ministère du budget bloque les dossiers de plusieurs entreprises et particuliers qui ont travaillé et qui doivent être payés par l’État. Il refuse de faire passer les dossiers des entreprises ou personnes pour lequel l’État doit de l’argent », a-t-elle dénoncée.

À l’en croire la source le conseiller Ikamba exige une rétro-commission de 40% pour soumettre lesdits dossiers à qui de droit. Au cas contraire, les documents y relatifs seront gardés dans les placards sans aucune issue.

« Mais comment libérer l’argent pour un dossier pour lequel on ne sait pas quand le paiement  interviendra? Et le payer avec quel argent? Comment  un dossier peut rester dans un bureau pendant plus de 5 mois? Ces genres de comportement ne font pas avancer le pays. Le président  de la République  veut travailler avec des personnes qui font avancer les choses », a déploré notre source.

Notre source indique que, le conseiller en charge des dépenses courantes au ministère du budget et membre de la formation politique de Vital Kamerhe directeur de cabinet du chef de l’Etat Félix Tshisekedi,  favorise seulement les intérêts de ses proches et d’autres dossiers commandés.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut