International › APA

Le Sénégal lance un projet économique sur les déchets solides

Le Projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides du Sénégal (PROMOGED) a été lancé, ce jeudi 24 juin, par le président Macky Sall, à Malika (banlieue dakaroise).Doté d’un budget de plus de 206 milliards f cfa, le PROMOGED cible spécifiquement les Pôles de Dakar et Thiès (ouest), le Pôle nord (Matam et Saint-Louis) et le Pôle sud (Ziguinchor, Sédhiou et Kolda).

Mais pour le chef de l’Etat, ce « programme emblématique du Sénégal zéro déchet pour un cadre de vie décent, n’est pas conçu pour les seules zones urbaines, mais pour l’ensemble du territoire, conformément à notre souci de justice sociale et d’équité territoriale : le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous ! »

« Le projet, a dit Macky Sall, aboutira à la création de sept centres d’enfouissement techniques, de points de regroupement normalisés, et de centres de tri et de transfert de déchets solides. Le projet contribuera également à la fermeture ou la réhabilitation de quelques décharges au Sénégal ».

Il a indiqué que le PROMOGED permettra de renforcer la gouvernance de la gestion des déchets solides au Sénégal et d’améliorer ses services dans les villes bénéficiaires.

De son côté, Mass Thiam, Coordonnateur de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG), a expliqué que parmi les composantes dudit projet, il y a le renforcement de la gouvernance sectorielle et de la capacité institutionnelle, et l’amélioration des infrastructures et services de gestion des déchets solides.

M. Thiam a ajouté que le Projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides du Sénégal (PROMOGED) est réalisé au bénéfice de 138 communes, pour une population totale de 6.823.025 personnes soit 758.114 ménages. Il va générer 3000 emplois au profit notamment des jeunes et des femmes.

Parlant au nom des partenaires financiers, Nathan Bélète, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, s’est félicité du fait que le PROMOGED va aussi améliorer la mobilisation du secteur privé dans le secteur des déchets solides pour une qualité des services et, surtout, pour y créer des emplois verts, décents et durables pour la jeunesse sénégalaise.

« Le PROMOGED permettra ainsi d’augmenter notablement le volume des déchets solides recyclés à travers des infrastructures répondant aux normes internationales et de réduire, de façon significative le volume important de déchets jetés dans les rues ou déversés dans la mer », a poursuivi M. Bélète.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut